Nos mariage

Nos mariage
NOS MARIAGES

June And Jane

June And Jane
JUNE AND JANE

SHOP

SHOP
SHOP

EST-CE QUE C'EST DUR D'AVOIR DES JUMEAUX ?


Une des premières choses que j'ai faite en rentrant de la première échographie qui m'a apprise que nous allions devenir parents de jumeaux fut de taper la phrase suivante sur google : "est-ce que c'est dur d'avoir des jumeaux ? " Je suis tombée sur plusieurs blogs de maman de jumeaux, aucun n'a su me donner une réponse satisfaisante et cette petite phrase m'a hantée tout le reste de ma grossesse. Alors aujourd'hui, alors qu'elles ont 8 mois de vie, j'avais envie d'y répondre à cette drôle de question pour vous, toutes les futures mamans qui se trouveraient dans le même cas de figure que moi, un an plus tôt, même si très certainement tout ceci est personnel et ne répondra pas non plus totalement à vos questions.

Huit mois qu'Elisa & Louise font partie de notre vie, et, paradoxe étrange du temps, j'ai à la fois l'impression qu'elles sont là depuis toujours et en même temps comme si c'était hier leur venue au monde.  Sur ces huit mois de vie commune il s'est avéré que les trois premiers mois furent vraiment difficiles, mais rassure toi jeune future maman, tu ne t'en rendras compte qu'une fois le cap des trois mois passé ! En fait ces trois premiers mois ont été difficiles avant tout par la nouveauté d'être parent, mais qu'est-ce qu'on fait avec ce petit bout ? (x2 dans notre cas !) et la fatigue chronique dûe aux nuits hachées. Ces 90 premiers jours furent exténuants par le rythme soutenu imposé par les bébés (une tétée toutes les deux heures le premier mois puis toutes les trois heures, avec les changes au milieu, et on dort quand dans tout ça ? surtout après avoir accouché deux fois à trois minutes d'écart et avoir la sensation qu'un rouleau compresseur nous ai passé dessus !), leur poussée de croissance (c'est vraiment des mini périodes épuisantes surtout si on allaite) et toutes ces nouvelles choses et gestes qu'il faut apprendre très vite avec un cerveau embrumé. Mais ça c'est le lot commun pour tout jeune parent, quand on a des jumeaux c'est tout pareil sauf qu'il faut multiplier par deux ses gestes, c'est juste un peu plus long et fatiguant mais rien d'insurmontable en soi. Et puis une fois ce fameux cap des trois mois passé, il faut l'avouer on voit clairement le bout du tunnel ! Les journées sont plus apaisantes, les nuits plus longues, des bébés qui pleurent moins et qui s'adaptent tout doucement à leur nouvel environnement, un rythme qui se met en place et qui fait du bien à nous, parents !
Ensuite les mois qui suivent c'est presque facile. Les bébés grandissent et gagnent en maturité chaque jour qui passent; l'avantage qu'ils soient deux c'est que très vite ils interagissent entre eux et peuvent rester quelque temps ensemble dans un parc ou un tapis d'éveil nous laissant ainsi des moments de temps pour soi très utiles et régénérants (comme prendre une douche dans le calme !). Bien sûr il y a encore quelques petits moments de galère (j'ai trouvé le pic de croissance du 6ème mois particulièrement difficile) notamment la poussée dentaire qui, fois deux bébés, peut vite se transformer en cauchemar... Mais tout ça est, encore une fois, passager et on oublie vite !


Mes conseils pour bien vivre son nouveau statut de parents de jumeaux : 

- acceptez toutes paires de bras supplémentaires. L'équation deux bébés = deux parents = quatre bras est indiscutable et s'applique en toute circonstances, mais dès qu'il y a un autre membre de la famille ou un ami dans les parages n'hésitez pas à leur passer un bébé ! 

- synchronisez ses bébés sur le même rythme sommeil/alimentation/éveil. C'est la clé pour arriver à avoir des petits temps pour soi et souffler un peu entre deux siestes. Les périodes où les bébés sont actifs on se transforme très rapidement en Shiva, mais celles où ils dorment sont des vrais temps de récupération, nécessaire pour garder le rythme sur du long terme.

- déléguez les tâches ménagères. Le conseil général octroie des subventions pour des aides ménagères et travailleuses sociales auprès des familles ayant des jumeaux (attention cela dépend des départements, bien se renseigner en amont), si vous pouvez en bénéficiez n'hésitez pas une seconde, vous aurez d'autres choses à faire que de passer le balai. Et si vous n'y avez pas droit et bien laissez tomber tout bonnement le ménage et conservez votre énergie pour vos bébés.

- dormez dès que possible. Suivez le rythme de vos bébés et n'hésitez pas à faire la sieste avec eux même à des heures incongrues.

- sortir dès que possible. Ne surtout pas s'enfermer chez soi avec des nouveaux-nés. C'est valable avec un seul bébé, ça l'est d'autant plus quand il y en a deux ! Ça peut être intimidant de se retrouver seule avec deux bébés à gérer dans un environnement externe à notre chez soi douillet, mais en réalité pas du tout ! Il faut juste être bien organisés pour ne rien oublier des nombreuses affaires à prendre (et il y en a !) puis c'est un coup de main qui se prend très facilement ! Nos filles n'ont jamais été aussi calmes, joyeuses, agréables à vivre que lorsque nous sommes de sortie. 

- gardez le moral. Tout ceci ne dure qu'un temps, dès que vos bébés auront compris le tableau des différents moment de la journée et surtout lorsqu'ils dormiront la nuit, la vie avec eux vous paraîtra alors très simple. Dès le début du troisième mois n'hésitez pas à instaurer une routine régulière au cours de votre journée afin que vos petits choux prennent le rythme !

Bref tout ça pour dire, que ce sera très certainement le chaos quelques temps, qu'un double investissement est nécessaire, que vous serez éreinté mais la tonne d'amour que vous recevrez en échange est incomparable et c'est quelque chose d'unique ! Être parent de jumeaux est un privilège et si ça vous tombe dessus c'est que vous êtes des petits chanceux !

11 commentaires

  1. Bonsoir ,
    Je viens de lire votre article qui résume totalement la vie de parents de jumeaux !!! Les miens n ont que 4 mois mais les 1 er mois sont bien résumés !! Ce qui est génial c est de découvrir leur trait de caractère différent (plus facile pour moi étant fille et garçon) et leur complicité naissante !! Mon petit boy est toujours en admiration devant sa petite sœur et prend de gros chagrin quand sa sœur pleure... Le mystère de la gémellité ... Je suis vos commentaires et photos sur Instagram c est super je me vois à travers ... Merci !!!!
    Au plaisir de vous lire ...
    Emy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha je suis contente que vous vivez aussi bien la gémellité ! Vous allez voir les meilleurs mois sont à venir :) Mes filles aussi ont chacune un caractère bien affirmé qui leur appartient, c'est absolument fascinant à voir évoluer !

      Supprimer
  2. C'est effectivement agréable de lire un tel article, voir rassurant ;)
    Mes jumeaux (fille-garçon) ont deux mois et quelques jours, et il y a encore pas mal de pleurs, mais les nuits commencent pour certaines à être plus agréables, et c'est déjà très appréciable, permettant une meilleure récupération (j'allaite mes enfants également). J'ai hâte d'arriver à cette période à partie de 3 mois où il sera davantage possible de leur instaurer u rythme!
    Merci pour ce témoignage !

    Aurélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les 3 premiers mois sont les plus difficiles à mon avis, mais promis tout a une fin ! ;) Bon courage !

      Supprimer
  3. Un article qui donne le sourire quant on a des jumeaux ! J'ai eu deux beaux garçons le 9 avril et après un long mois de néonat pour un,les avoir tous les deux est un tel bonheur que la fatigue et les moments de pleurs se gèrent bien. Finalement le plus désagréable (et je pense pas être la seule à le vivre!) C'est les gens qui vous disent: ça va deux c'est pas trop dur? Comment vous faites? Oh la la moi je pourrais pas? Et j'en passe ...
    Les gens peuvent être bêtes parfois !
    Avoir des jumeaux, comme vous le dite bien, c'est un beau cadeau de la nature !
    Merci pour votre blog et je vous suis aussi sur instagram vos filles sont très jolies ..
    Félicitations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félicitations pour tes petits gars Noémie ! Et oui les commentaires d'inconnus dans la rue c'est assez fatiguant à la longue mais ça je crois qu'on ne peut pas y échapper !

      Supprimer
  4. Attend de voir à partir de 2 ans ;)

    Mes filles ont 2 ans et demi (dont une Louise, et sa soeur Inès), très facile à vivre (pas de pb de sommeil ni repas), on les trimballe absolument partout sans souci !!
    Mais attention dès que ça marche et surtout que ça comprend tt et parle à gogo tu vas voir là c'est bien costaud !!
    Perso j'ai trouvé les 2 premières années vraiment facile alors que là je trouve ça bcp plus sportif car ça peut bouger partout, affirmer ses envies, se rouler par terre en pleine rue à tt moment ou se mettre dans tout ses états car c'était un jean bleu et pas une robe grise qu'elle voulait ;)
    Mais à côté de ça c'est super car elles jouent ensemble et tu profites bcp plus de tes enfants au niveau des échanges et des activités !!! (Ah et j'oubliais à partir de 18/24 mois tu peux oublier aussi les terrasses le soir ou elles s'endormaient dans la poussette tranquilou à 20h et où tu pouvais trainer jusqu'à pas d'heure ... ca veut aussi profiter de la soirée ;)

    Allez la bisette et le plus gros conseil surtout pour bien profitez et supportez ses jumeaux c'est de se consacrer du temps que pour soi (weekend/ vacances avec ses copines sans enfants et faire la même chose avec son compagnon !!).

    Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. haha oui j'imagine bien ! Et je pense qu'il y aura plusieurs autres articles du même genre au fil des années qui passent :)

      Supprimer
  5. Merci pour cet article et ce blog que je découvre. Je suis à la 16ème semaines avec les peurs, les angoisses, les appréhensions mais l'envie quand même de découvrir cette nouvelle vie. Nous petit plus on a déjà un petit bout de presque 3 ans :)
    En sortant de la visite d'annonce de jumeaux, j'ai fait exactement la même chose que toi!
    Je ne manquerais pas de suivre vos aventures! et encore merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir et félicitations pour ta grossesse !!! Ça va être une sacrée aventure, certainement différente de la mienne avec un petit premier à gérer en plus, mais je trouve vraiment la gémellité fascinante (et épuisante !) à vivre :) Mais avant, première étape : une grossesse à peu prés sereine, peu médicalisée et jusqu'au bout ! Bon courage !

      Supprimer
  6. Papa de jumeaux qui auront 7 mois demain, je nous retrouve en tout point dans votre récit. Et merci car ça fait du bien de voir qu'on est pas les seuls dans la "galère" et que si parfois on a du mal à s'en sortir c'est pas forcément qu'on se débrouille comme des manches, mais simplement que c'est la réalité d'élever des jumeaux qui est parfois difficile.
    Ce sont nos premiers enfants et avec 7 mois de recul, franchement je me dis parfois que d'en avoir qu'un seul aurait été un peu frustrant. On serait passer à côté de pleins de moment de complicité entre eux, le côté "vrai famille" tout de suite plus concret à 4...
    Dans les moments durs il faut savoir se souvenir que c'est aussi un privilège qui ne sera pas offert à tout le monde que de pouvoir vivre ça.

    RépondreSupprimer