Nos mariage

Nos mariage
NOS MARIAGES

June And Jane

June And Jane
JUNE AND JANE

SHOP

SHOP
SHOP

PUÉRICULTURE : KINDEKEKLEIN - BERCEAU SUSPENDU

Le berceau en situation

Hier après-midi j'ai revendu mon berceau suspendu spécial jumeaux Kindekeklein. Et douce coïncidence c'est à peu près à la même période que je l'avais acheté l'année dernière. 

Douze mois en arrière j'étais enceinte, dans mon sixième mois de grossesse. Je n'étais désormais plus très loin des 27SA, date symbolique que m'avait donné le médecin "pour tenir" avec mes bébés, vis-à-vis du risque du STT que je pouvais avoir par mon type de grossesse et après une alerte au mois de mai. Même si avec le recul aujourd'hui, je prends conscience qu'à 27SA j'aurais eu des très grands prématurés et que cela aurait été un nouveau combat, à l'époque j'étais fixée sur cette deadline et m'y accrochait avec espoir. Les semaines s'écoulant donc sans autres alertes, mes filles se stabilisant dans leurs poids, je voyais un peu le bout du tunnel de cette période d'angoisse et j'ai eu envie de me projeter dans ces futurs petits bébés, en aménageant notamment leur petit nid et en commençant des emplettes, choses que je m'étais refusée jusque là craignant le pire. 

L'aménagement de leur nurserie passa donc dans mes priorités. Avant je rêvais d'un joli couffin en osier pour les premiers mois, dans le même esprit que celui-ci. Désormais qu'il y avait deux bébés je revoyais mes plans. Je voulais absolument un berceau commun où ils puissent dormir ensemble, se sentir, se regarder, s'éveiller... Il n'y avait pas beaucoup d'options, encore moins celles avec un joli design. C'est sur le blog de Jumeaux and Co que je suis tombée sur le berceau au hasard de mes pérégrinations internet. Conquise par le design et la possibilité de les faire dormir en même temps, j'ai cliqué sur le lien du site et j'ai été définitivement convaincue par les informations trouvées et notamment une petite vidéo bien faite (mais que je ne retrouve plus !). Ni une di deux, nous l'avons acheté et il s'est retrouvé très rapidement dans leur future chambre, donnant le ton à la décoration de la pièce. Les trois derniers mois qui ont suivi ce berceau m'a été d'une grande aide psychologique. Il m'a permis de me projeter, de concrétiser l'arrivée imminente des filles. À chaque fois que j'avais des contractions ou des bouffées d'angoisse, je faisais un tour dans leur chambre, je bercer tout doucement le berceau vide en m'imaginant le faire dans quelques semaines avec deux véritables bébés, je m'asseyais dans le fauteuil d'allaitement en regardant leur petite pièce et tout cela m'apaisait.

Mes tous petits bébés en novembre 2015, à peine une trentaine de jours de vie et si minuscules...

À l'usage j'ai utilisé ce magnifique berceau 6 mois complets + 2 mois en lit d'appoint et j'en suis ravie ! L'ensemble est en coton bio tout doux, très agréable au toucher avec une armature en bois FSC. C'est un produit artisanal qui en fait son charme. La balancelle a calmé mes bébés un certain nombre de fois surtout les premiers mois quand les pleurs, sans raison apparentes, étaient très fréquents, que j'étais seule et ne pouvait les bercer dans mes bras les deux en même temps. Je les emmaillotais, je les mettais côte à côte et tout doucement je bougeais le berceau qui de lui même bercer mes bébés, les calmant petit à petit. C'était juste ce dont j'avais besoin ! Au début il n'y avait pas la séparation, puis en grandissant elles se sont mises à bouger, roulant l'une sur l'autre, celle-ci est donc devenue indispensable ! Elles avaient désormais leurs petits espaces tout en continuant à se voir à travers la gaze de la séparation. Puis à partir de 6mois alors qu'elles devenaient trop grandes et que nous avons achetés des lits à barreaux classiques pour la nuit, nous avons quand même continué à l'utiliser, sans la balancelle, juste en lit d'appoint pour des siestes en extérieur ou quand on était en déplacement. 

J'ai adoré ce berceau et je le recommande chaleureusement. Le seul point négatif que je lui reprocherais c'est que par son système de balancelle on ne peut pas mettre un seul bébé dans le berceau, son poids entrainant une déstabilisation. Il faut donc avoir des bébés bien calés sur le même rythme pour pouvoir les faire dormir en même temps et les placer au même moment dans le berceau. Quand parfois mes filles étaient décalées, il m'est arrivé bien souvent de le décrocher afin d'en faire dormir une en premier en attendant que la deuxième arrive. 

Aujourd'hui le temps du berceau est désormais bien révolu, surtout avec mes deux ouistitis qui bougent sans cesse et qui se mettent désormais debout toutes seules ! C'est une jolie page qui se tourne et je suis contente d'avoir trouvé deux adorables futurs parents de jumeaux pour le reprendre :) Bon vent Natacha, je te souhaite de belles berceuses avec tes petits ! 





Aucun commentaire